C'est Marion qui vous l'a dit, le 7 avril 2020

marion-120

Temps de lecture : 3 min

Au moment où la couverture a été élaborée, le monde était différent. C’était fin février 2020. Une éternité. Tout le programme déroulé dans le magazine en préparation semblait gravé dans le marbre, et pourtant…

MOI DOMINIQUE
Inventeur


Graphiste, photographe, metteur en scène, auteur, boîte à idées …
Je me présente, Dominique Hermier, graphiste metteur en page du « Magazine Les Brèves » du Comptoir depuis l’origine. J’apporte mon expertise en matière de mise en page, mais aussi à la création des illustrations, des retouches photos et de la conception de la couverture, bien entendu.

Pour ce numéro plein de couleurs et de soleil, une esquisse sur iPad avait été proposée au Comptoir. Objectif, se rendre compte rapidement de l’idée que j’avais eue : réaliser une couverture en volume, très colorée, reprenant les principaux thèmes abordés dans le document (les jardins familiaux, l’esprit festif du printemps, la végétation qui prend des couleurs, le ciel qui devient bleu après les pluies d’hiver).

Cette couverture n’a nécessité aucun travail numérique, pas de Photoshop à l’horizon, juste une esquisse électronique puis, un crayon à papier, un cutter, une plaque de coupe, et du carton teinté dans la masse dans les couleurs les plus vives : rouge, orange, jaune, bleu et vert…

La conception concrète de la couverture, c’est une sorte de mille feuilles :
Au rez-de-chaussée, sur un carton très rigide qui supportera l’édifice, une feuille bleue marine collée, ce sera le « fond ».
Puis sur les étages suivants, une esquisse de chaque découpe est préalablement ajustée, pour être sûr que l’étage suivant ne recouvre pas complètement le précédent.
Ainsi se succèdent, le bleu ciel, qui représente l’horizon culturel. Puis l’orange, dans lequel je découpe un manège et des fanions, le jaune, qui symbolise les jardins ouvriers, et enfin, le vert, du printemps arrivant. Une petite touche de blanc, pour le plaisir de voir quelques petits nuages joyeux dans le ciel pur.

Après avoir tenté quelques essais, j’ai opté pour des gommes en caoutchouc, coupées et collées sous chaque épaisseur, afin de donner de l’amplitude à l’ensemble, et pouvoir placer les étages toujours la même distance entre chaque.
Enfin, une belle prise de vue à la verticale exacte, avec ni trop, ni trop peu d’ombres, pour amener ce visuel dans la maquette du magazine.

Coloré et judicieux non ?

En ces temps de confinement, voilà un travail manuel des plus créatifs pour s’occuper si on le désire, nous aussi… En attendant d’imaginer un visuel, urbain, où les gens seraient déconfinés, les bars et les terrasses remplis de rires, et des avions dans le ciel…
Bien à vous !

Ce joli article a été écrit par Marion et rangé dans la catégorie « Brèves du Comptoir »

Si vous en voulez encore, sur la même thématique, nous vous proposons :

Saveurs d’ailleurs à Evreux et son agglomération

Si toi aussi tu es heureux(se) et fier(e) d’être ébroïcien(ne) sans pour autant oublier tes racines, cet article sur la gastronomie est fait pour toi ! On a la chance de vivre dans une belle ville, une ville hétéroclite avec des habitants venant du monde entier et où l’on se retrouve ensemble à Evreux. Ce […]
C'est Caroline P qui vous l'a dit, le 25 octobre 2021

caroline_vignette

Histoire extra ordinaire – saison 2

Balade avec mon chat par Serge… [Histoire fictive] Un soir d’anniversaire, fin octobre… Je pars promener mon chat dans les rues d’Evreux. Il a l’habitude de tirer sur sa laisse (oui je promène mon chat en laisse !) m’obligeant à le suivre docilement ; ainsi qu’elle ne fut pas ma surprise, au détour des rues […]
C'est Serge qui vous l'a dit, le 25 octobre 2021

serge-120

Ludivine et Graziella sur les routes d’Evreux

Petite, j’ai souvenir de la musique qui annonçait l’arrivée du camion de glaces près de la maison de Mamie… Ou le boulanger ou le livreur de charbon. Je le concède, je ne suis plus si jeune !Aujourd’hui de nouvelles initiatives « ambulantes » fleurissent ici ou là (on pense bien sûr aux Food Trucks). Ma […]
C'est Marion qui vous l'a dit, le 18 octobre 2021

marion-120