C'est Marion qui vous l'a dit, le 21 septembre 2020

marion-120

Temps de lecture : 3 min

Le Tangram a fait sa rentrée le mardi 1er septembre. Que vous soyez théâtre, danse, concert, cirque, humour ou tout à la fois, la programmation #20/21 vous comblera …

Pendant le confinement nous avions interviewé Julien, nouveau directeur délégué à la programmation Scène Nationale …

Alors déjà c’est quoi le Tangram ?

C’est le regroupement de diverses structures culturelles à Evreux (et Louviers) : le théâtre et sa programmation labellisée scène nationale, le Cadran (le club Ivoire devient cette année le Club Tangram) et le Kubb, salle des musiques actuelles. Mais c’est aussi une structure économique avec l’aspect congrès et séminaires et des studios d’enregistrement… Pour la saison 19/20 c’est presque 1 500 évènements organisés et 95 000 personnes accueillies et 36 salariés en équivalent temps plein !

Tu es donc arrivé à Evreux en février, quelle drôle de prise de fonction ! ?

Oui en effet, j’ai vu 3 spectacles en présentiel, ensuite tout s’est fait à distance par visio et captations vidéo : pas simple. J’ai organisé le « festival des petites scènes » pour tout déconstruire aussi vite… Nous avons pu reporter quelques concerts du Kubb mais nous avons surtout profité du confinement pour aménager et faire des rénovations notamment les 1 100 m2 des halls d’exposition du Cadran.

La nouvelle saison est enfin annoncée et elle sera très riche !

Oui, ça n’a pas été évident mais on y est arrivé ! Et il reste de nombreuses incertitudes quant à la venue ou non des troupes internationales.
Nous avons souhaité que la saison 20/21 fasse la part belle à l’équité et l’égalité quelle qu’elle soit : parité femmes/hommes, diversité, provenance géographique. Nous ouvrons avec les Journées du matrimoine le week-end des journées du patrimoine. Il y aura des portraits de femmes, des classiques revisités, une thématique africaine …
Nous avons également aménagé les horaires pour que les personnes dépendant des transports en commun puissent venir au théâtre avec une représentation le samedi à 17h.

En avril 2021 aura lieu la 1ère édition du Festival « #Anthroposcenes »… Kesako ?

Il réunira des propositions artistiques aussi diverses dans leurs esthétiques que dans leurs provenances et leurs expressions qui nous inviteront à découvrir et débattre de cet avenir qui nous attend. Il abordera les liens et les enjeux sociaux, politiques et économiques de ces profondes mutations qui touchent l’homme et son environnement. Le confinement nous a démontré que la nature reprenait vite ses droits et qu’il était peut-être encore possible d’inverser la tendance. (Tout le programme)

Tu es nouvel ébroïcien, mais si je te dis ces 4 mots à quoi penses-tu ?

Contemporain : la place de la mairie qui a été refaite, très minérale, très tendance, très moderne
Optimiste : le théâtre Legendre
Partagé : je suis encore trop novice dans la ville ?
Original/originel : l’eau est partout dans la ville, c’est surprenant, pour une ville éloignée de la mer. Toute cette eau apporte de la douceur à la ville d’Evreux… J’aime beaucoup !

Ce joli article a été écrit par Marion et rangé dans la catégorie « Culture »

Si vous en voulez encore, sur la même thématique, nous vous proposons :

L’anecdote de Serge – 7e

Les sarcophages d’Evreux Ces « boites de pierre » que l’on peut voir dans la cour du musée, ou au jardin botanique, sont aujourd’hui entrées dans notre quotidien. Mais d’où viennent ces sarcophages ? Où ont-ils été trouvés ? Tout commence au 19e. C’est lors des travaux d’aménagement de la ligne ferroviaire Paris-Cherbourg, que l’on […]
C'est Serge qui vous l'a dit, le 3 mai 2021

serge-120

L’anecdote de Serge – 6e

La Guerre des Belles Dames A la fin du XIème siècle, vivaient dans l’Eure, deux jeunes couples issus des grandes lignées de la noblesse. Deux frères, Guillaume comte d’Evreux et Raoul de Tosny, seigneur de Conches en Ouche, avaient tous deux, des épouses séduisantes et ravissantes dont ils étaient amoureux fous. Guillaume s’était uni à […]
C'est Serge qui vous l'a dit, le 31 mars 2021

serge-120

L’anecdote de Serge – 5e

L’Iton, un enfant sauvage devenu sage En 1880, c’est sous les traits d’un jeune bambin qu’Emile Décorchemont choisit de représenter l’Iton pour le projet de la fontaine monumentale qui orne aujourd’hui la place du Général de Gaulle.Ce souriant enfant fut pourtant bien malmené au fil des siècles. Alors que petit garçon, il prenait ses aises […]
C'est Serge qui vous l'a dit, le 22 mars 2021

serge-120