theatre evreux

Chronique d'une reprise annoncée... Joie et bonheur pour les équipes du Tangram à Evreux

1 an et demi de fermeture, ouverture et incertitude… La date du 19 mai annonce t elle la réouverture (la vraie) la tant attendue ?

Marion

Valérie Baran, directrice du Tangram,  compare son travail actuel et celui de toute son équipe à celui d’un chef cuisinier : il prépare son menu et cuisine pendant des heures, dresse de magnifiques assiettes mais il n’y a aucun convive pour déguster… Tout est prêt mais personne ne vient manger. Voilà comment résumer cette dernière année au Tangram et dans tous les métiers de la culture (entre autres).
« C’est douloureux de rester sans contact avec le public pendant un an… Le théâtre, le spectacle vivant en général, est indissociable de la notion de public, de la présence physique de spectateurs dans la salle. Être au théâtre, c’est faire société … C’est aussi partager des émotions. Il arrive parfois que la ferveur d’une salle, un rire en société soient communicatifs… La foule transforme souvent la perception d’un spectacle. L’émotion ressentie devant une pièce ou un concert est décuplée du fait de la présence des autres personnes du public, de ce partage. Cette émotion, on ne peut pas la ressentir seul.e devant son écran. C’est essentiel de se retrouver dans les théâtres et lieux de culture car aujourd’hui tout nous enjoint à vivre isolé, télétravailler seul chez soi devant son écran, privé du café avec les amis, les collègues et même des repas qu’on ne peut plus partager en équipe.
En septembre pendant la parenthèse d’un mois et demi où nous avons pu rouvrir, le public est venu, nombreux, nous avons vendu en quelques jours presqu’autant de billets qu’en 3 ou 4 mois d’ une ouverture de saison traditionnelle. Le public avait été frustré par notre absence, il avait envie (besoin) de rattraper le temps perdu.
Pendant cette période « d’absence » nous avons reçu de nombreux messages très touchants, on y sentait une impatience absolue (partagée par nous d’ailleurs) de nous retrouver. La culture a beaucoup souffert cette année, et souffrira probablement encore pendant de longs mois. En effet, je crains que le message induit par ces fermetures ne soit perçu comme une mise en garde « attention la culture non seulement n’est pas essentielle (message opposé à 50 ans de politique culturelle française) mais de plus c’est potentiellement dangereux, vous pouvez aller au supermarché, à l’église etc… mais pas dans les théâtres» ; cela a ruiné des années d’effort pour notre conquête des publics les plus éloignés de la culture… L’exception culturelle à la française s’est révélée totalement renversée, tout ce qui fait la renommée et fut jusqu’à récemment l’une des fiertés de la France a été nié, oublié, déclaré non essentiel, c’est tout dire !
Pendant cette fermeture qui nous a été infligée, nous avons malgré tout beaucoup œuvré : 20 compagnies en résidence, des tournages de clip, des ateliers artistiques en visio, des concerts en livestream, des concerts interactifs aussi… Nous avons aussi ré-inventé nos modes de travail, notre coordinateur des huit ateliers de théâtre amateur que nous proposons chaque semaine à Évreux et Louviers, le metteur en scène Pier Lamandé a innové et créé un atelier de « E-théâtre », mixant théâtre, vidéo et cinéma. Nous allons d’ailleurs conserver à l’avenir cet atelier comme nouvelle discipline artistique. »
Pour parler de la reprise, on sent tout de suite la joie dans la voix de Valérie [cet entretien s’est déroulé par téléphone NDLR]
Programme de la reprise voir ci-dessous (avec des nouveautés !)
A noter également, des spectacles hors les murs avec collectif Ubique de Bernay qui se produit partout en France mais trop peu en Normandie : leur spectacle « Hansel et Gretel » sera notamment donné à La Couture Boussey

Le mot de la fin

On vous attend, tous et nombreux

La programmation de la reprise [extrait de la newsletter du 7 mai 2021]

Avec l’arrivée des beaux jours, nous innovons et vous proposons un nouveau concept les Concerts sur le Deck : une série de quatre rendez-vous en plein air sur la terrasse du Kubb à partir du 4 juin !

Vos artistes préférés, têtes d’affiches aux dates maintes fois reportées vont pouvoir enfin se produire au Tangram et clôturer cette saison très particulière. Au programme : dès le mois de juin Ben Mazué et Sacha Nemmar.
Le mois de juillet vous réservera d’autres surprises avec trois concerts annoncés Place Sepmanville les 1er, 8 et 15 juillet à 19h, en partenariat avec le Festival ça sonne à la porte et le Comptoir des loisirs.
Et un peu plus tard, on vous l’annonce d’ores et déjà, car on ne veut plus faire durer le suspense : elles vont ouvrir la saison prochaine : deux icônes féminines Yseult en septembre et Hoshi en novembre.
NB : Si votre concert est un report, vos anciens billets sont valables.
Rapprochez-vous de la billetterie par téléphone (02.32.29.63.32), par mail billetterie@letangram.com ou directement au théâtre Legendre et au Cadran.
Dès le mercredi 19 mai, nos billetteries réouvrent leurs portes pour vous accueillir du mardi au samedi de 14h à 18h et répondre à toutes vos questions.
Nouveau concept: sur le deck du Kubb!
Cliquez sur les dates pour acheter vos places ! (jauge 60 places)
Ouverture des portes à 18h30
Bongeziwé Mabandla : vendredi 4 juin à 19h billetterie
Pumpkin & Vin’S da Cuero + Brö : vendredi 11 juin à 19h billetterie
Terrenoire + Adélys : vendredi 18 juin à 19h billetterie
Silly Boy Blue : mardi 22 juin à 19h (dans le cadre Des Femme s’en mêlent) billetterie
________________________________________
Vous les attendiez impatiemment…
Ben Mazué au Cadran mercredi 16 juin à 20h (COMPLET!)
Sacha Nemmar au Théâtre Legendre le samedi 19 juin à 17h billetterie
________________________________________
Elles ouvrent la saison prochaine 21/22
Yseult au Cadran le 17 septembre 20h30
Hoshi au Cadran le 25 novembre 20h30

Rappel des jauges autorisés
19 mai 9 juin : 35%
9 juin 30 juin : 65%
1er juillet : 100%
Pas de pass sanitaire pour accéder aux spectacles 😊