ligue contre le cancer

Les asso du coin - 5eme

Dans le cadre de la journée mondiale pour la lutte contre le cancer, Camille est partie à la rencontre de Nanou Desseaux et Karine Lechevalier !

Camille

Qui fait quoi ? Présentez-vous

– Nanou : Je suis la présidente de la ligue contre le cancer depuis 2012. J’étais présidente de zone du Lyons Club et quand l’ancien président de la ligue, le Dr Albin est parti dans une autre région, il m’a poussé à me présenter. J’ai été élue et depuis je suis là.
– Karine : Je suis le bras droit de Nanou. J’ai intégré la ligue depuis 2004, quand nous étions encore rue Georges. Je suis coordinatrice, je m’occupe de la gestion administrative et financière de la ligue, des plannings, des rendez-vous.

Pourquoi avez-vous décidé d’intégrer la ligue ?

– Karine : A la base j’étais éducatrice sportive : maitre-nageur. Je travaillais déjà dans un secteur associatif et j’ai fait une reconversion professionnelle pour travailler dans l’humanitaire et le social et j’ai rencontré un médecin cancérologue, le Docteur Albin, qui m’a proposé de travailler pour la ligue. C’est un poste polyvalent, en 2004, on était axé sur de l’administratif et en 2007 quand on s’est installé ici grâce à un leg, on a décidé d’ouvrir la maison de l’espoir. Donc on a mis en place des activités pour les malades et les proches.
– Nanou : Alors moi j’étais gérante de société. En 1994 j’ai intégré le Lions Club en temps que simple adhérente. J’ai eu la possibilité de devenir présidente de zone, ce qui m’a permis de mettre en place un évènement qui me tient à cœur : les tulipes contre le cancer ! Et depuis c’est un évènement qui perdure dont je suis très fière. Grâce à cela, la ligue m’a inclus en tant qu’administrateur, et je suis devenue par la suite présidente de la ligue. J’aime les gens et ça m’aide beaucoup dans mes fonctions

Quand la ligue a-t-elle été fondée ?

En 1918 ! Nous avons fêté le 100ème anniversaire de la ligue en 2018 ! La ligue est représentée dans chaque départements français et outre-mer : il y a 103 comités au total.

Parmi les membres de la ligue, y-a-t-il beaucoup de personnel du corps médical, des anciens malades ou des membres de leur famille, ou juste des bénévoles ?

Il y a de tous les profils !

Comment procédez-vous pour récolter des fonds ?

On fait beaucoup d’actions comme les tulipes contre le cancer par exemple avec le Lions Club. On est également présent sur le terrain, lors de campagnes de de dépistages, on fait des actions de prévention dans les écoles. On est partenaires aussi de nombreux événements sportifs (l’ébroïcienne, le trail de l’espoir, la rolivaloise, les foulées roses et bien d’autres).
On est aussi présents lors de certains concerts, on fait des collectes dans divers centres commerciaux et on a aussi l’incontournable Octobre Rose et les manifestations qui en découlent.
Il faut savoir que toutes nos récoltes vont pour la recherche. Par exemple, en 2019, on a obtenu 52 121€ pour la recherche !
En 2020, les manifestations n’ont pas pu avoir lieux, nous avons beaucoup été touché par la crise sanitaire, comme beaucoup d’autres. Mais nous avons quand même eu des preuves de grands gestes de générosités ! Ici, « On ne vit que de la générosité du public » !

Accompagnez-vous les malades dans leurs démarches et leur quotidien ?

Oui cela fait partie de notre job ! Nous faisons payer une cotisation annuelle de 8€ à chaque adhérent.
Cela leur donne accès gratuitement à un suivi psychologique par semaine avec une psychologue du centre H.Becquerel.
Nous proposons également des activités par petits groupes :
– Activités physiques (aquagym, gymnastique…)
– Soins esthétiques et capillaires
– Sophrologie et relaxation
– Ateliers culinaires
– Aide financière (vie quotidienne, frais médicaux non pris en charge par les mutuelles, prothèses, implants capillaires etc.)
Nous sommes aussi les porte-paroles des patients auprès des cliniques/hôpitaux alentours.
Tout cela est ouvert aux hommes comme aux femme d’ailleurs !

La prévention c’est aussi votre travail, alors parlons chiffres et dites-moi tout 😊

40% des cancers pourraient être évitables entre consommation de tabac, alcool, exposition solaire, les dépistages !
Pour le cancer du sein, 90% des cas sont guéris s’ils sont dépistés à temps s’il y a dépistage.
Le cancer c’est 2% de malades sur l’ensemble de la population française, et 46% de guérison

Quels sont les types de cancers les plus fréquents que vous avez au sein des adhérents de la ligue ?

Nous accueillons majoritairement des femmes, il y a tout type de cancers, avec néanmoins une majorité de cancers du sein.

Quels sont les démarches à faire pour devenir bénévoles au sein de la ligue ?

Il faut nous contacter, se rencontrer, effectuer une formation ou plusieurs en fonction de la mission choisie.

Si vous ne deviez emporter qu’un objet sur une île déserte, ça serait quoi ?

Un livre

En lien avec Evreux et ses alentours, si je vous dis… :

Contemporain ? Bonne question …
Original/originel ? Les bords de l’Iton
Optimiste ? La ligue contre le cancer !
Partagé ? La Fête de la musique en sirotant un jus de mangue/ fruits de la passion

Votre bon plan sur Evreux et l’agglo ?

Pour la prévention et le dépistage : l’association Normandie dépistage des cancers – Antenne Decad’e.

Le dernier mot de la fin ? Ou le dernier message à faire passer ?

Premier financeur associatif de la recherche contre le cancer en France, la Ligue contre le cancer suscite des avancées importantes dans le traitement et la qualité de vie des malades en soutenant des équipes et des programmes de recherche rigoureusement sélectionnés. Aidez-nous à faire avancer la recherche contre le cancer en soutenant la ligue contre le cancer de l’Eure.

Infos pratiques

14 rue général Leclerc 27000 Evreux
Lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
02 32 39 39 45 – cd27@ligue-cancer.net

logo ligue cancer
pour faire un don ça se passe par ici