C'est Camille qui vous l'a dit, le 5 mars 2021

camille-120

Temps de lecture : 4 min

A Evreux, il existe plein d’associations, et certaines dont on ne parle pas beaucoup… Alors si tu veux savoir comment Isabelle Letellier se mobilise dans sa ville pour l’autisme, lis ce qui suit ! ?

Isabelle, racontez nous un peu l’histoire de l’association

J’ai créé l’association en 2009 car j’ai un fils atteint du TSA Syndrome Asperger sans déficience intellectuel. A l’époque, il n’y avait aucune association dans le coin.
En 2009, quand l’association a ouvert, il y avait environ une dizaine de familles adhérentes, aujourd’hui, nous sommes plus de 100 de Normandie, d’île de France et de départements limitrophes !
Nous avons aussi beaucoup de « contacts ». Les « contacts » sont des personnes qui viennent chercher des informations comme où diagnostiquer son enfant, quels psys aller voir, où trouver des éducateurs spécialisés, des AESH ( accompagnants d’élèves en situation de handicap) etc. On a environ 5 contacts par semaine. Ce sont des personnes qui ne deviennent pas forcément adhérents.
Par ailleurs il faut savoir que à Evreux et ses alentours, il n’y a personne en capacité de faire des diagnostics. Il faut aller en région parisienne ou des centres d’autismes.
L’autisme, ce n’est pas une maladie d’origine psychologique mais un trouble de développement neurologique d’origine génétique, mais qui peut être aussi lié à des facteurs environnementaux. L’autisme c’est 50 millions d’enfants dans le monde, 1 enfant sur 100 en France.

Qu’organisez-vous avec l’asso ?

Nous mettons en place des ateliers selon des tranches d’âges qui regroupent environ une cinquantaine d’adhérents.
Nous faisons payer une adhésion de 30€ par an, ce qui permet à nos familles de profiter de sorties culturelles, de les accompagner, d’acquérir des assurances et aides administratives telles que la curatelle et la tutelle, une liaison avec des avocats concernant l’accès aux droits.
Nous faisons aussi plusieurs salons comme le salon de l’autisme. Mais également de la guidance parentale, des conférences. Avec la covid19, nous mettons en place des visioconférences à thèmes, par exemple, la prochaine sera sur la musicothérapie.
Tout cela permet la communication et l’échange entre les familles adhérentes. Nous avons un groupe privé sur Facebook, qui permet d’échanger des informations, des conseils, des adresses, des évènements etc.

Comment financez-vous les projets ?

Nous avons créé un livre « Chausson veut rentrer à la maison » que nous vendons nationalement. Et qui est également dans toutes les bibliothèques et écoles maternelles d’Evreux et l’agglo. Nous avons également développé des gobelets et des sacs autour de ce livre.
Mais nous avons aussi des partenaires qui font des récoltes pour l’association et nous avons des stands lors de manifestations qui nous permettent de récolter de l’argent.

Quel est votre rôle ?

Je monte les dossiers, j’accompagne, je promeus, je sensibilise, je gère aussi les finances et l’administratif.

La chose que vous aimez le plus dans votre rôle de présidente ?

Monter les projets ! En ce moment j’ai pour projet de monter des ateliers pour les enfants de moins de 6 ans pour la rentrée.

Le moins ?

La gestion administrative, pour moi, faire une assemblée générale c’est du temps productif en moins… Et lorsque je n’ai pas la réponse aux demandes des personnes : j’ai aussi mes limites …
Quand je n’ai pas de réponse, j’aide à revoir les dossiers, à apporter des pièces justificatives pour le recours…

Comment devenir bénévole pour l’association ?

Il faut nous contacter ! Par exemple, nous cherchons des bénévoles pour des besoins d’accompagnements lors de sorties diverses.

Le produit normand ou local qui vous fait craquer ?

Les escalopes à la normande ?

En lien avec Evreux et les alentours, si je vous dis …

Contemporain ? Le Tangram
Original/originel ? Le parcours de sculptures
Optimiste ? Les grenelles du handicap
Partagé ? Les grenelles du handicap

Le bon plan sur Evreux ?

Les bords de l’Iton

Le mot de la fin ?

Il faut se mobiliser ! Ce que j’entends et qui me révolte c’est les « c’est l’Etat qui doit faire ». Non c’est nous ! L’Etat nous donne les moyens financiers, mais c’est à nous de faire bouger les choses ! C’est nous qui connaissons les problèmes, c’est nous qui devons collaborer, s’écouter et se mobiliser. Nous ne sommes pas dans un pays où les personnes se mobilisent beaucoup…

Infos pratiques

Association Asperger Accueil
1 rue Fellini 27000 Evreux
06 74 28 50 93 – asgergeraccueil@yahoo.fr

Ce joli article a été écrit par Camille et rangé dans la catégorie « Assos du coin »

Si vous en voulez encore, sur la même thématique, nous vous proposons :

Running man à Evreux

Moi c’est Guillaume, sportif depuis 32 ans, Ébroïcien depuis 15 ans, j’ai exploré les environs, découvert les possibilités de parcours et d’activités. A pied ou en VTT, j’ai eu le plaisir de profiter de la grande variété des paysages et de leurs changements au fil des saisons. De par mon parcours professionnel et ma formation, […]
C'est Marion qui vous l'a dit, le 29 juillet 2021

marion-120

Les asso du coin – 8eme (déjà !)

Si on te dit Croix Rouge Française, tu penses forcément à Adriana Karembeu ? Et bien nous ici on pense à Nadège ! Nadège, parle nous un peu de toi ! Je suis la présidente de la Croix Rouge, j’y suis depuis 20 ans ! J’ai commencé dans l’équipe de secours, un peu le schéma […]
C'est Camille qui vous l'a dit, le 6 mai 2021

camille-120

Les assos du coin – 7e

Nous, les piliers, on adore bouger et vivre à 1000 à l’heure ! Alors aujourd’hui, let’s dance ! Les doubles V (Vanessa et Valérie) nous racontent tout sur leurs vies de danseuses ! ? Parlez-nous un peu de vous ! Qui êtes-vous ? Vanessa : Je suis Vanessa Morel, directrice artistique du studio Dance Attitude […]
C'est Camille qui vous l'a dit, le 3 mai 2021

camille-120