Jardins municipaux

Tu jardines, je jardine, nous jardinons ...

Dis Comptoir, c’est quoi les jardins ouvriers
(dit aussi familiaux ?)

Hélène
Community Manager

Les jardins familiaux, ou jardins ouvriers, apparus à la fin du 19è siècle, sont des parcelles de terrain mises à la disposition des habitants par les municipalités et gérées par des associations.

Histoire des jardins ouvriers
A l’origine, ces jardins ont pour vocation l’amélioration de la condition des familles ouvrières au niveau des besoins alimentaires mais également
au niveau social. Les jardins ouvriers sont créés en 1896 par l’abbé Jules-Auguste Lemire, dans le but d’améliorer le sort des ouvriers grâce à la mise à disposition d’une parcelle par les municipalités vouée aux cultures potagères.
Avant l’abbé Lemire, c’est une femme, Félicie Hervieu, intéressée par les innovations sociales destinées à améliorer le quotidien des ouvriers, qui va créer les premiers jardins ouvriers à Sedan en 1893, dirigés par des femmes.

Des jardins ouvriers aux jardins familiaux
Après la seconde guerre mondiale, les jardins ouvriers sont devenus des jardins familiaux car la mise à disposition de parcelles de terrain s’est ouverte à d’autres catégories socioprofessionnelles. L’appellation a changé mais l’objectif est resté le même à savoir disposer, moyennant une redevance annuelle, d’un jardin familial pour les loisirs, la culture de fleurs, fruits et légumes de son choix en excluant tout usage commercial.
Les jardins familiaux ont longtemps souffert de leur appellation d’origine faisant référence aux ouvriers, et aux classes laborieuses. En outre, géographiquement, les municipalités les reléguaient généralement aux périphéries de la ville, vers des zones incultes pas toujours très
avenantes voire parfois polluées (bord d’autoroute, de chemin de fer, zone inondable, etc.) et manquant de raccordement aux réseaux (eau, électricité).
Aujourd’hui, l’intérêt pour le jardinage, les légumes bio, la traçabilité des produits consommés, les circuits courts, le développement durable et la préservation de la planète, amènent de plus en plus de villes et de communes, à réinvestir du foncier pour le consacrer à des jardins familiaux et jardins partagés, vecteurs de lien social à nouveau recherché.

Hélène a rencontré

Valérie et Alain, jardins familiaux de la Poterie

A l’heure du « DIY » (Do It Yourself – fais le toi-même), du manger sain, bon et local, je suis allée à la rencontre de Valérie et Alain, membres des Jardins familiaux La Poterie – Clos Vironvay… Me voilà donc au 56 Rue Portevin à Evreux où je retrouve deux joyeuses personnes, sourire aux lèvres, prêtes à me faire faire le tour du pâté de maison.
Alain est président de l’Association, et il me confie qu’ici l’ambiance est familiale et bon enfant. « On organise un barbecue au mois de mai et généralement 40 personnes y participent, c’est généralement une chouette journée ! » me confie-t-il.
Chaque jardin ressemble à son propriétaire ; à l’image de Valérie, souriante, légère tout comme son jardin qui s’ouvre sur un petit buis taillé en forme de chien. Je cite : «Jardiner, c’est ma salle de sport, ma séance d’UV, de méditation, mon psy etc.. »
Les jardiniers amateurs échangent toute l’année leurs plants, graines, légumes, conseils et chacun rend la pareille.

Si toi aussi, tu aimerais posséder un petit lopin de terre pour y planter tes légumes, saches qu’il reste 10 parcelles disponibles au Clos du Vironvay, alors ne perds pas de temps si tu veux réussir tes plantations à temps !
Association des Jardins familiaux La Poterie – Clos Vironvay : 06.72.65.44.21
Adhésion de 0,32€ du m2 (eau comprise)
• Pas de traitements, pas de pesticides
• Compost sur les parcelles
• Récupération des eaux de pluie grâce à des citernes
• Les chiens en laisse et les enfants sont les bienvenus

Il y a d’autres jardins familiaux à EVREUX…

Le Gigot – La Madeleine – Rue Abbé Lemire
85 parcelles de 100 à 200m2
Francis Coudé
Tél : 06 28 34 22 84
jardinsdugigot.evreux@gmail.com
Évreux-Cambolle – Navarre – Chemin de Valême
108 parcelles de 150 à 400m2
Céline Capon
Tél : 06 12 64 60 69
chatonaturel@orange.fr
Val-Iton – Saint-Michel – Rue du Val Iton
49 parcelles de 50 à 200 m2
Nelly Jalby
Tél : 06 13 21 60 20
jardinsvaliton@gmail.com
Potager ouvrier des Usines de Navarre – Navarre – Rue du Domaine
49 parcelles de 50 à 170 m2
M. TURQUIER Noël
Tél : 06 11 29 69 04
Le Bohy – Nétreville – Chemin des meuniers
75 parcelles de 56 à 250 m2
M. DENIS Gérard
Tél : 06 85 25 91 36
Et dans l’AGGLO
Angerville la Campagne : « Le Jardin des 3 bouleaux »
Gravigny : « Les Jardins du Père Hébert »
M. MOINET Lionel
Tél : 06.24.64.25.97
Saint André de l’Eure : « Les Jardins Andrésiens » – Rue de Foucrainville
M. SERGENT Daniel
Tél : 06.12.63.77.46
Saint Sébastien de Morsent : Contacter Mme Gosse, conseillère déléguée en charge du cadre de vie au 06.18.23.53.77 ou accueil@ville-saintse27.fr

carottes

Ils cultivent pour toi, pour nous

Si pour toi il est inconcevable de mettre les mains dans la terre et les pieds dans la boue, ce n’est pas bien grave … dans l’agglo tu trouveras tous les produits nécessaires (à ta survie, et oui on peut le dire maintenant) chez les producteurs locaux : légumes, fruits, laitage, viandes, légumineuses, farine, boissons … clique ici et tu trouveras tous les producteurs !